musique

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: acquia. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1156 of /home/cafougne/cafougnette/includes/bootstrap.inc).

Min p’tit s’rin

Min p’tit s’rin, interprété par Jacques Bonnaffé à l’occasion de l’hommage rendu par ses amis à Marco Slinckaert qui interprétait cette chanson avec les Capenoules. Nous nous étions réunis le 6 mars 2010 au pied de l’Anneau de Mœbius, sa sculpture de la Place de la Solidarité dans le quartier de Wazemmes à Lille.

La Fanfare

Salut : Jean Lespinasse, Henri Binauld, Richard Cuvillier, Marc Hardy, Jacques Bonnaffé

Printemps 1993. L’ouverture du Festival de Clowns du Prato est proche et Gilles Defacque grand ordonnateur, décide de mener les choses tambour battant et trompettes à l’avenant. Il fait appel à quelques rescapés de l’antique Fanfare Pétérinck qui recrutent du personnel puis composent et arrangent (le mot est faible) quelques oeuvrettes dignes des menus plaisirs du grand roi Louis, version burlesque. A l’Idéal Ciné ou se déploient les fastes du « Grand gala annuel des pitres », trilles et appogiatures fusent. Le public entre en pâmoison. Au bar, la bière coule à flots. Le Grand Mamamouchi de la rue des Bouffons exulte. La Fanfare est née. Pendant plus d’une année elle sera la bande sonore vivante des superproductions du Théâtre international de quartier.

Canchon dormoire

Le P’tit Quinquin, tableau de Simons

Écrite par Alexandre Desrousseaux (1820-1892), employé aux contributions à la mairie de Lille, l’ Canchon dormoire paraît en 1853. C’est sous le nom du P’tit quinquin qu’elle connaît le succès.

S'abonner à RSS - musique