L’accent drôle

On donne d’étranges dénominations au parler des autres. Pourquoi certains ont-ils un accent pointu ? Celui du nord, malgré l’histoire ou les conditions dures, n’a rien d’un accent grave. C’est par opposition, un accent drôle.

L’ patois

J’ai fort quièr el français, ch’est l’ pu joli langache,
Comm’ j’aime el biau vêt’mint qué j’ mets dins les honneurs.
Mais j’ préfèr’ min patois, musiqu’ dé m’ premier âche,
Qui, chaqu’ jour, fait canter chu qu’a busié min cœur.
L’ patois s’apprind tout seul, et l’ français, à l’école.
L’un vient in liberté, l’autr’ s’intass’ comme un rôle…

Cafougnette, quoi de neuf ?

Et sinon quoi de neuf ? La question même qui nous laisse les mains moites et nous resserre eul’ kiki. De neuf ? Ben… tout ! Tout y est neuf à chaque instant. On n’a fauque ed’ s’adapter ! On essaie par exemple de ne pas en rester à nos vieilles histoires même si, c’est vrai, on n’a qu’elles. Oui, même si l’on place Jules Mousseron tout au dessus, ça démange ed’ fabriquer des neuves cafougnettes…

S'abonner à Cafougnette en ligne RSS