Quinze ! Ch’est l’année chti

C’est l’année chti ! Quinze qu’on rigole ! Quinze qu’on va se mettre, quinze y croira, quinze laissera pas faire, quinze ira la chercher avec les dents s’il le faut, quinze battra ! Et quinze aura bien mérité, quinze arposera, bénache ed’ soupirer bien aise et quinze aimera ça, mes gins ! Surtout quinze va pas se gêner pour donner comme pour œuvrer : Assez des quinze sans quinze ! Une quinzavec, pour les rêveurs, les artisses et les fous, les allumés, les drôles et les bravaches… Amitiés tertous ! Quand c’est quinze revoit ? Bien vite, hein…

Cafougnette, quoi de neuf ?

Et sinon quoi de neuf ? La question qui vous laisse les mains moites. De neuf ? Ben… tout ! Tout y est neuf à chaque minute à c’ t’heure ! On n’a fauque ed’ s’adapter ! On essaie de ne pas en rester à nos vieilles histoires. On a beau placer Jules Mousseron tout au-dessus, ça démange ed’ fabriquer des neuves cafougnettes…

L’accent drôle

On donne d’étranges dénominations au parler des autres. Pourquoi certains ont-ils un accent pointu ? Celui du nord, malgré l’histoire ou les conditions dures, n’a rien d’un accent grave. C’est par opposition, un accent drôle.

S'abonner à Cafougnette en ligne RSS