L’ rétiau

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: acquia. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1156 of /home/cafougne/cafougnette/includes/bootstrap.inc).

Au statuaire Henri Gauquié

L’aut’ jour, el bon Cafougnette,
L’homme in n’ peut point pus honnête,
Ouvrot comme cha inter temps,
In rêt’lant s’ blé dins les camps.

Tout d’un cop i passe un liève.
Vit’ Cafougnette i s’éliève
Et met l’ liève in jou’, sitôt,
Avec el manche dé s’rétiau.

« Oh ! iou ! iou ! pinsot no drôle,
In t’nant s’n othieu à s’b épaule,
Si m’ rétiau ch’ s’rot un fusil
C’ lièv’-là s’rot bintôt pour mi ! »

Oui, mais juste à l’ mêm’ minute,
Un chasseur, derrière eun’ butte,
Su l’ liève i vénot d’ tirer
Et l’animal étot tué !

V’là qu’arrive el gard’-champête,
Il avot vu Cafougnette
In joue avec es rétiau.
I li dit : « Vite à l’osteau !

Vous vénez d’ tuer un liève.
R’vettiez, lé v’là qui crève.
Vous connaissez l’ cod’ pénal ?
J’ vous dresse procès-verbal. »

L’aut’ répond : « Pardon, m’sieu l’ garde,
Aussi vrai qu’ cha vous ergarde,
J’ jure qué j’ n’avos point r’marqué
Qué m’ rétiau i-étot querqué ! »

Jules Mousseron