L’ mariage à chabots

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: acquia. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1156 of /home/cafougne/cafougnette/includes/bootstrap.inc).

Chanson nouvelle sur un vieux refrain populaire

A s’futur’ belle’mère, eun’ vieill’ teuche
L’ Tiss’ par un biau jour va d’mander :
« Voulez-vous qu’ vot’ fille all’ mé veuche !…
Voulez-vous nous laisser marier ? »
L’femme, eune avare écrèp’-salière,
Répond : « J’ veux bin, mais point de trousseau !
M’ fille n’ara qu’ ses loqu’s d’ouverrière… »
L’Tiss’ répliqu’ d’un air tout biec-bos :
Qu’in s’ mariche à chabots, grand’mère !
Grand’mère, qu’in s’mariche à chabots !

L’ Tiss s’in va r’jointe s’ chèr Lilique
Et li racont’ l’affair’ viv’mint.
I dit : « f’sons un mariac’ comique :
Et t’ aras pas b’soin d’ biau vêt’mint,
Terminons cha sans pus d’manière.
Allons nous marier à chabots :
Cha n’ s’ra point eun’ noce ordinaire… »
Lilique à s’mèr’ va dir’ ces mots :
Jé m’ marie à chabots, grand’mère ;
Grand’mère, jé m’ marie à chabots !

L’ jour del noce arriv’. Queu tapache !
Les marieux, comm’ chaque invité,
Sont à chabots, et ç’ biau mariache
Pa chint gamins est escorté.
D’sus l’ pas dé s’ porte, l’ ménagère
Applaudit ces coupl’s rigolos.
L’ z’infants, suivant l’ noç’ par derrière
Cant’nt comm’ peutt’nt canter chint gasiaux :
V’la l’ mariache à chabots, grand’mère !
Grand’mère, v’la l’ mariache à chabots !

El’ mair’, sans rire, i les marie.
In un tour ed’ main, tout est fait.

Et l’ groupe, à l’ sorti’ d’ la mail’rie,
Va d’ cabaret in cabaret.
Là, par à tour in cant’ quéqu’ chosse,
Des vieux refrains et des nouviaux,
Insuit’ comm’ ch’est l’usache, l’ noce,
S’in va minger des bons morciaux,
V’la l’ mariache à chabots, grand’mère !
Grand’mère, v’la l’ mariache à chabots !

Et pou terminer cheull’ bell’ fiête,
In a bin bu pindant l’erpas.
Ed’ contint’mint, Zeph Cafougnette
Dansot la gavotte à pieds d’ bas.
In avot mis, pindant c’t’ affaire,
De l’ ratatoull’ dins ses chabots,
Il s’ercauche… Oh ! là là, ma mère :
Il espit’ tout l’ monn’ d’haricots !
V’la l’ mariache à chabots, grand’mère !
Grand’mère, v’la l’ mariache à chabots !