Cafougnette et l’ pierroquet

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: acquia. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1156 of /home/cafougne/cafougnette/includes/bootstrap.inc).

Pour Aimé Blaise

Au coin d’ peignon, Cafougnette
D’vise, avec d’autr’s compagnons,
D’ pissons, d’osiaux et d’autr’s biêtes
Dont l’existence va l’ pus lon.

L’ Plat-Pied dit, l’ voix suffisante :
« Un éléphant, cha vit bin
Cent ans et mêm’ cent cinquante…
Pus d’ vingt fos l’ vi’ d’un lapin !

Un corbeau, cha vit un sièque.
J’ai étudié tout cha d’ près,
S’lon l’ livr’ Raspail, ch’est la rèque,
Cent ans aussi, l’ pierroquet. »

Mais c’ t’âge paraît fantastique
Pou l’ comperdo d’ ces brav’s gins.
Les protestations rappliquent.
El pauv’ Plat-Pied, qu’est-c’ qu’i prind ?

« Pour mi, Plat-Pied, t’ veux nous l’ mettre,
Dit Jul’s Sussur, el premier,
Té veux dir’ cent ans peut-être
Qu’un corbeau dure impaillé !

Hein ? S’i y-a un diape à dire
Qu’un corbeau vit chint ans vieux !
T’ nous l’infutt’ parc’qué t’ sais lire.
Su l’ papier, in met c’ qu’in veut !

— Alors, té m’ prinds pour eun’ moule,
Hurle el Plat-Pied, hors ed’ li.
Cent ans, oui, cent ans, nigu’doule !
L’ corbeau, l’ pierroquet aussi !

— Qu’mint chint ans, qu’i-ajoute Hyacinthe,
Va t’in dir’ cha au qu’vau d’ bos
T’aras les quatr’ patt’s au vinte !
Qu’mint ? chint ans qu’i vit l’ corbeau ?

— Cent ans ! tais-toi, doubel diape !
T’es fou ? qu’i cri’ Carpintier.
T’ cervelle à kaïu dins l’ sape
In t’ l’a armis sans l’ nettier ?

— Chint ans ! Bé t’in dis des belles !
Pour un éléphant, j’ l’admets,
Mais point pou des biêt’s parelles…
Un corbeau ? Un pierroquet ? »

V’là l’ discussion qu’all’ sé monte.
Prêt’s à s’ batte, in s’ donn’ bintôt
Les pus mauvais noms du monte.
Mais Cafougnett’ cri’ l’ pus haut :

« Holà ! J’ sarais mieux qu’ personne
Si l’ pierroquet va longtemps,
J’ vas in acater un jonne :
Jé l’ verrai, s’il vit cent ans ! »

Jules Mousseron